© Léonard Serres - Festival de Chambord

© Léonard Serres - Festival de Chambord

Vanessa Wagner

FR
Décrite par le quotidien Le Monde comme “la pianiste la plus délicieusement singulière de sa génération”, Vanessa Wagner poursuit une carrière à son image, originale et engagée, mêlant les récitals classiques, la création contemporaine, la pratique des instruments anciens, la musique de chambre, ainsi que les rencontres transversales avec la vidéo, la musique électronique, la danse ou le théâtre. Réputée pour ses couleurs musicales, l’intensité de son jeu et la richesse de son toucher, ses interprétations sensibles et réfléchies, son vaste répertoire sans cesse renouvelé, sont le miroir d’une personnalité toujours en éveil.

En 2016, elle a enregistré pour le label InFiné l’album très remarqué « Statea » (4F Télérama) avec le producteur Murcof, associant piano et électronique autour de pièces minimalistes, ce qui a donné lieu à de très nombreux concerts.  Fruit de sa nouvelle collaboration avec le label La Dolce Volta, un album « Mozart, Clementi » sorti en 2017 réunissait sur disque autant que sur scène sa pratique du piano-forte et du piano moderne; il a été largement louangé par la Presse. Elle a sorti fin 2018 un nouvel opus qui mêle le Liszt méditatif des « Harmonies Poétiques et Religieuses » en écho à des oeuvres mystiques d’Arvo Pärt. Son prochain enregistrement est consacré au courant minimaliste et qui comporte quelques pièces rares d’un répertoire qu’elle affectionne particulièrement.

Consacrée « Révélation soliste instrumental » aux Victoires de la Musique Classique en 1999, Vanessa Wagner s’est depuis produite à travers le monde entier.

Elle est l’invitée de nombreux orchestres dirigés par  Charles Dutoit, François-Xavier Roth, Jean-Claude Casadesus, Theodor Guschlbauer… et se produit régulièrement dans des salles comme la Philharmonie de Paris, le Grand Auditorium de Radio France, le Théâtre de Bouffes du Nord, le Théâtre des Champs Elysées, la Seine Musicale, le Grand Auditorium de Bordeaux, de Lyon, de Lille, le Grand Théâtre d’Aix en Provence, le Corum de Montpellier,  l’Arsenal de Metz, le TAP,  le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, l’Oriental Art Centre de Shanghai,  le Symphony Hall d’Osaka, la Cité de le Musique de Rio,  l’Académie Santa Cecilia de Rome. On la retrouve aussi dans des festivals comme la Roque d’Anthéron, Piano aux Jacobins, le Festival International d’Aix-en Provence, les Folles Journées, le Piano Lille Festival et beaucoup d’autres.

Elle est une chambriste recherchée et partage volontiers la scène avec ses amis musiciens, en particulier le violoniste Augustin Dumay avec lequel elle joue depuis plus de dix ans.

Vanessa Wagner est directrice artistique du Festival de Chambord depuis 2010 et a été nommée Chevalier de l’Ordre des Arts et Lettres.


EN

Described by the newspaper Le Monde as 'a pianist most deliciously singular of her generation,' Vanessa Wagner followed her career that mirrors her personality, original and engaged, combining classical repertoire, contemporary creations, ancient instrumental techniques, chamber music, with her points of reference from videos, electronic music, dance and theatre.

Known for her musical flair, the intensity and the rich touch with which she plays, her thoughtful interpretations of a vast and continuously renewed repertoire, are the reflection of her awareness.
She carefully chooses each and every one of her projects, ranging from the release of records to the stage, with an overt willingness towards eclecticism and the rigors associated with her art.
In the past few years, Vanessa had initiated or participated in multiple creations and collaborated with choreographers, actors, or musicians from varied backgrounds.
In 2016, she recorded the album « Statea » (4F Télérama) for InFiné in collaboration with the producer Murcof, which combines electronics around the minimalist piano pieces from Philip Glass to John Cage, and continues to be performed by the duo in various venues around the world.
More recently she released an album « Mozart, Clementi » (La Dolce Volta, 2017) which united her use of the piano-forte and modern piano. Gaining  the adoration of the music press from Telerama to Le Monde as she managed to amass composers from various backgrounds such as Rameau, Haydn, Schumann, Schubert, Brahms, Debussy, Ravel, and Dusapin.
At the end of 2018 Vanessa released a new opus mixing Liszt’s meditative 'Harmonies Poétiques et Religieuses’ with the echos of Arvo Pärt’s mystic works.

Vanessa is consistently invited to play alongside multiple orchestras hosted by reputed conductors such as Charles Dutoit, François-Xavier Roth, Jean-Claude Casadesus, and Theodor Guschlbauer. She performs regularly on stages such as la Philharmonie de Paris, le Grand Auditorium de Radio France, le Théâtre de Bouffes du Nord, le Théâtre des Champs Elysées, la Seine Musicale, les Grands Auditoriums de Bordeaux, Lyon, Lille, le Grand Théâtre d’Aix en Provence, le Corum de Montpellier,  l’Arsenal de Metz, le TAP,  le Palais des Beaux-Arts de Bruxelles, The Oriental Art Centre in Shanghai,  The Symphony Hall of Osaka, Cidade Das Artes in Rio, Academy Santa Cecilia di Rome.
Vanessa Wagner has also played numerous festivals such as La Roque d’Anthéron, The Piano Festival (Lille,FR), and often shares the stage with musician friends such as the violonist Augustin Dumay, with whom she has been playing for over a decade.
Vanessa is also the artistic director of Chambord Festival since 2010, and has been nominated as Chevalier de l’Ordre des Arts and Lettres.

Her next recorded LP is devoted to the minimalist movement and has some rare pieces from a a particularly loved repertoire set to be released on InFiné in April 2019.